Supplément n°2 : Q. CAZES, Le quartier canonial de la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse, 1998.

Suppl. n° 2

Q. CAZES, Le quartier canonial de la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse, 1998.                                                                                            

 

      

Préface de L. PRESSOUYRE.

 27 € + 2 € (participation au port)

Format 21 x 29,7. 208 pages, 122 illustrations en noir et blanc.

En couverture : La façade occidentale de la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse (en haut, à gauche, Photo : D. Cazes) – Plan de l’église Saint-Jacques et du cloître (1807), A.D. Haute-Garonne (en haut, à droite, Photo : Q. Cazes) – La fontaine du cloître dégagée lors des fouilles de 1991 (en bas, à gauche, Photo : Q. Cazes) – Hérode et Salomé, détail d’un chapiteau du cloître de Saint-Etienne. Toulouse, Musée des Augustins (en bas, à droite, Photo : Musée des Augustins).

ISSN : 1278 3358

Ouvrage publié avec le concours du Ministère de la Culture et de la Communication/Sous-Direction de l’Archéologie, du Conseil Régional de Midi-Pyrénées et de l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne

Les chanoines, clercs qui desservaient la première église du diocèse de Toulouse, ont vécu dans un secteur de la ville bien délimité, autour de la cathédrale, depuis le XIe siècle jusqu’à la Révolution. Le centre monumental était formé de la cathédrale, d’une autre église dédiée à saint Jacques et d’un très vaste cloître édifié sur le modèle de celui de Moissac, dont il ne subsiste que les extraordinaires chapiteaux du Musée des Augustins. Entre le cloître et le rempart de la ville étaient les bâtiments communs des chanoines, salle capitulaire, réfectoire, dortoir … ; à côté s’élevaient les maisons des chanoines. Documents d’archives, fouilles archéologiques, sculptures conservées, quelques élévations encore visibles : tout a été mis en œuvre pour que revive, au moins par l’esprit, le plus vaste et sans doute le plus bel ensemble canonial roman du Midi de la France.

 

SOMMAIRE :

Ière partie : LE CADRE TOPOGRAPHIQUE ET INSTITUTIONNEL

Chapitre 1 : La topographie du quartier de l’époque antique au XIe s.

A. Le quartier sous le Haut Empire. B. Le quartier à la fin de l’Antiquité. C. Le quartier du Haut Moyen Age jusqu’au XIe s.

Chapitre 2 : Organisation et évolution du chapitre de la cathédrale

A. L’organisation du chapitre. B. Rôle et fonctionnement du chapitre. C. La mense capitulaire

IIème partie : LE QUARTIER CANONIAL : CADRE ET CENTRE MONUMENTAL

Chapitre 1 : Les limites du quartier canonial

A. Les portes. B. Le rempart

Chapitre 2 : La cathédrale Saint-Etienne

A. La cathédrale romane : les vestiges. B. La cathédrale gothique

Chapitre 3 : L’église Saint-Jacques

A. Contexte historique. B. Description de l’église

Chapitre 4 : Le cloître

A. Le cloître disparu. B. L’architecture du cloître. C. Le décor sculpté

IIIème partie : VIE COMMUNE ET VIE PRIVÉE DES CHANOINES

Chapitre 1 : Les bâtiments du chapitre

A. Les bâtiments de la vie commune. B. Les bâtiments utilitaires

Chapitre 2 : Les maisons canoniales

A. Le statut juridique des maisons canoniales. B. Les maisons médiévales. C. Les maisons modernes. D. La prévôté

Chapitre 3 : Les sépultures dans le quartier canonial

A. Les lieux d’inhumation. B. Qui se fait inhumer ?

CONCLUSION GÉNÉRALE

Sources et bibliographie


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sylvain Burri (12 avril 2020). Supplément n°2 : Q. CAZES, Le quartier canonial de la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse, 1998. Archéologie du Midi Médiéval. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/b1qf


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search